Soyez outillé pour ‘gérer’ vos maux de dos

Soyez outillé pour ‘gérer’ vos maux de dos

Les maux de dos sont une problématique complexe dont plusieurs personnes auront à faire face. Les maux de dos peuvent vraiment nuire à votre qualité de vie, c’est pourquoi on souhaite vous aider à les prévenir!

Comment prévenir les maux de dos?

Un mot de Myrianne Courteau, Kinésiologue chez Groupe Physi-K :

Être actif est l’une des bonnes façons de prévenir les maux de dos! Bien sûr, si vous avez déjà des problématiques, il est important d’adapter les activités. Un professionnel en activité physique pourra vous guider. Il faut comprendre que pour être considéré actif, il faut effectuer environ 150 minutes d’exercices à intensité modérée par semaine. C’est donc très accessible!

Cela peut équivaloir à :

Une marche rapide de 30 minutes sur votre heure de dîner,

 

2 entraînements par semaine, plus une marche de 30 minutes,

Une randonnée la fin de semaine

 

 

 

Un mot Joelle Fortier-Soucy, physiothérapeute chez Physio 3R :

Voici quelques conseils à appliquer au quotidien:

  • Changer de position aux 30 minutes. Votre meilleure posture est votre prochaine posture.
  • Activez vos abdominaux lorsque vous soulevez une charge lourde.
  • Si vous vous tenez croche, tenez vous croche égal; par exemple changer de côté de divan d’un soir à l’autre. Si vous croisez une jambe, assurez vous aussi de croiser l’autre aussi longtemps.

Comment agir si j’ai mal au dos?

Si votre douleur vous limite au quotidien ou perdure au delà d’une à deux semaines, il est important de consulter un professionnel pour vous donner les conseils appropriés à votre récupération.

Lorsque la douleur s’installe, il est important de continuer à être actif mais de faire ce qu’on appelle du « repos intelligent » ou du « repos contrôlé ». Il s’agit de limiter les activités douloureuses pendant 3 à 7 jours car bien souvent votre corps vous envoie les bons signaux pour promouvoir la guérison. Par exemple, si être assis longtemps augmente votre douleur; changer de position avant d’atteindre votre limite. Il est bon de savoir que dans tout les cas, le repos complet est à proscrire(à moins que ce soit les recommandations de votre professionnel de la santé).