Entraînement et grippe, je bouge ou je me repose?

Entraînement et grippe, je bouge ou je me repose?

C’est la saison des rhumes/grippes etc, youppi….

 

Bien qu’on veuille se sentir mieux, on ne sait jamais trop ce qui va nous faire le plus de bien! Sortir prendre l’air, faire un entraînement intensif pour ‘faire sortir le méchant’, ou encore prendre plus de temps pour se reposer?

 

Voici quelques conseils!

 

  • Vérifiez si vous faites de la fièvre ou si vous avez des frissons

S’entraîner avec de la fièvre n’est pas la meilleure des idées, et ne vous fera assurément pas vous sentir mieux, ni passer votre fièvre plus vite. Prenez plutôt un peu plus de temps pour vous reposer et bien vous hydrater

  • Avez-vous une toux persistante?

Si vous avez de la toux persistante et profonde, mieux vaut éviter les exercices à intensité élevée.

  • Évaluez votre niveau de fatigue

Si vous vous sentez vraiment trop épuisé, votre corps a probablement besoin d’un peu plus de sommeil et de récupération que d’un entraînement intense. Allez-y comme vous le ressentez, c’est souvent la meilleure chose à faire!

  • Si vous avez un mal de gorge, des éternuements, le nez qui coule ou un léger mal de tête

Il n’y a probablement aucun problème à effectuer votre entraînement régulier, bien que ce ne sera surement pas vos meilleures performances. Soyez prêts à ajuster votre entraînement durant la séance (diminuer l’intensité ou la durée au besoin!)